StockSnap_O5XT48TDV6

Le barbecue Low & Slow: cuisson lente et basse température

Le barbecue low & slow se base sur l’association d’une cuisson basse température et d’une cuisson lente des aliments. Ce mode de cuisson à la braise permet de préserver toute la saveur des aliments.

Le barbecue Low & Slow est un concept de cuisson à la braise, qui nous vient des États-Unis. Il s’agit d’associer cuisson à basse température et cuisson lente. Les températures de cuisson varient entre 85°c et 120°c. La cuisson dure minimum 3 à 4 heures.

La cuisson lente au barbecue est très prisée pour le fumage. Mais elle convient parfaitement à la cuisson classique des viandes. Le célèbre porc effiloché (pulled pork) est préparé selon cette méthode.

Le principe du barbecue low & slow

Allumez donc votre BBQ le matin et laissez votre viande cuire longtemps. Ça ne coûtera pas plus cher, car que ce soit du gaz ou du charbon, si la chaleur est basse, on consomme moins de carburant. Ainsi, vous ne viderez pas votre bonbonne en 5 heures de cuisson et ne passerez pas un sac de charbon en 12 heures de fumaison.

Les atouts du barbecue low & slow

Le barbecue cuisson lente convient parfaitement pour cuire des pièces de viande grasses et coriaces. L’association de la cuisson lente et de la cuisson basse température permet de faire fondre la graisse pendant la cuisson, ce qui attendrit les fibres de la viande.

La poitrine de boeuf, par exemple, appelée « brisket » dans le jargon, est une pièce très dure et très grasse. Idéale pour une cuisson à la braise, en mode low & slow. Ou encore le porc effiloché, grande star de la cuisson lente également.

On peut cuire n’importe quelle viande, donc, en low & slow.

La technique 3-2-1 de cuisson lente

Dans le barbecue low and slow, la cuisson lente se déroule en plusieurs phases. Un des modes très connus est appelé « technique de cuisson 3-2-1 ». Les travers de porc (spare ribs) se préparent selon cette technique 3-2-1.

Quel barbecue pour la cuisson lente ?

On privilégiera un barbecue à charbon de bois ou un fumoir pour obtenir une cuisson lente optimale. Il vous faudra aussi un thermomètre à viande pour vérifier régulièrement la température interne de la viande. Quand celle-ci atteindra la température désirée, elle sera prête.

Le secret de ce type de cuisson est la stabilité de votre barbecue ainsi qu’un plat avec de l’eau pour créer un environnement humide pour ne pas dessécher les viandes.

Une équipe familiale certes, à condition de respecter des règles de base! À commencer par celle-ci: pas de fourchette pour tourner la viande: «Il faut utiliser une pince ou une spatule à barbecue,
sinon les morceaux de viande – surtout les gros – risquent de perdre leur jus.» La viande devrait aussi reposer à température ambiante avant de passer au gril. «Si l’on ne veut pas que la viande dessèche, il vaut mieux la sortir du frigo une demi-heure avant de la cuisiner pour les petits morceaux, jusqu’à deux heures pour les plus grands.»

Partager sur les réseaux sociaux

Recevez la newsletter SMOKE 'N GRILL !

Le meilleur de l'art de la grillade et du fumage dans votre boîte de réception.