N’est-ce pas dommage de réserver le barbecue aux 12 semaines de l’été ? L’automne et l’hiver sont aussi deux saisons où vous pouvez charmer vos papilles au barbecue. Préparez vos braises, ça va être bon.

Le barbecue d’automne ou comment combler une envie de chaleur

Après l’été indien, la fraîcheur de l’automne nous donne envie d’une nourriture plus chaleureuse et plus copieuse. Au menu d’un repas barbecue, adieu les salades de l’été, on fait place à d’autres saveurs.

Les aliments fumés

Pourquoi ne pas profiter de la saison fraîche pour vous lancer dans le fumage ? Pour obtenir ce goût inégalé, tout ce dont vous avez besoin, ce sont des copeaux de fumage et une boîte de fumage.

Traditionnellement, on pense au poisson et notamment au saumon fumé. Mais, tous les poissons peuvent être fumés. Encore mieux si le poisson est pêché du jour. On vous propose de tester la truite fumée, un régal.

A côté du poisson, d’autres aliments se prêtent au fumage comme le canard, les patates douces et même le fromage. N’ayez pas peur de vous lancer dans quelques expériences.

Les fromages fondus au barbecue

Le camembert chaud au barbecue, on connaît. Il s’agrémente de morceaux de baguette et d’une compotée de pommes ou d’autres fruits, frais ou secs.

A côté de ce grand classique, vous pouvez organiser tout un repas fromage autour du barbecue. En panne d’idées ? Tentez l’halloumi, la raclette, le fromage fumé, le fromage en farce d’un légume ou d’une viande.

Les desserts d’automne au barbecue

Le barbecue met les fruits et les mets de saison à l’honneur. Voici quelques desserts à cuire sur la grille ou en papillote :

  • les fruits exotiques (c’est la saison) ;
  • les desserts aux pommes ou aux poires (ou les deux) agrémentés de fruits secs ;
  • les châtaignes grillées (bien appelées « marrons chauds »).

Le barbecue d’hiver : une variante pour le repas familial du dimanche

L’hiver, on a tendance à s’enfermer. Or, un bon bol d’air fait tellement du bien. On change des habitudes ? Et si vous preniez votre repas du dimanche dehors ? Réunissez vos amis et votre famille autour de la chaleur d’un bbq d’hiver ! Ou, s’il fait trop frais, on cuit dehors et on mange à l’intérieur.

La plupart des recettes de famille se prêtent à la cuisson au barbecue. Abonné au rôti de boeuf du dimanche ? Essayez le rôti de boeuf épicé et fumé. Féru de poulet rôti ? Testez le poulet fumé et son risotto au parmesan ou le poulet rôti laqué. Et pour ajouter des saveurs à vos repas d’hiver, faites danser les épices dans vos rubs et marinades.

Le barbecue en automne et en hiver pour les brunchs

Rien de tel qu’un bon brunch avec ses amis ou sa famille quand on manque de motivation pour sortir de la couette le dimanche matin.

Un brunch au barbecue, c’est faisable et c’est même meilleur. Que pouvez-vous cuire au barbecue pour votre brunch ? Quasi tout !

Quelques idées :

A quoi faire attention lors d’un barbecue en saison fraîche 

Que faire s’il pleut le jour de votre barbecue ? L’idéal est de disposer d’un barbecue avec couvercle. Sinon vos braises ne vont pas faire long feu !

Pas de barbecue avec couvercle ? La seule solution est de vous mettre à l’abri. Dans ce cas, il y a quelques mesures de sécurité à respecter.

Un barbecue dans un lieu couvert, c’est possible en suivant ses règles :

  • Faire en sorte que le lieu soit bien aéré et ouvert. Un garage n’est pas recommandé mais un car port, une tonnelle ou pergola feront l’affaire.
  • Veiller à pouvoir garder de la distance avec le barbecue pour éviter les brûlures.
  • Éloigner tout ce qui est susceptible de prendre feu ou de souffrir de la chaleur (produits inflammables, contenants en plastique, tissus…).
  • Disposer d’une couverture anti-feu à portée de main.

De plus, l’abri ne peut pas être trop bas sinon la chaleur ou les flambées risquent de l’endommager.

Mettre son barbecue en hibernation, quelques conseils

Pas envie de cuisiner dehors durant les saisons fraîches ? Il est judicieux de suivre nos recommandations avant de mettre votre barbecue en hibernation. Tout d’abord, prenez soin de bien nettoyer votre barbecue avant de le ranger. Ensuite vous devez choisir un endroit au sec pour le stockage.

Ranger son barbecue au gaz à l’intérieur : 5 étapes

  1. Fermer le gaz au niveau du réservoir de la bouteille de gaz.
  2. Détacher le brûleur.
  3. Retirer les tubes de gaz des conduites (consultez le manuel d’utilisation de votre modèle pour savoir comment faire).
  4. Soulever l’appareil dans son ensemble.
  5. Enduire les brûleurs et les autres pièces métalliques avec de l’huile de cuisson. Pourquoi ? Pour repousser l’humidité qui s’accumule parfois pendant l’hiver et pour empêcher la rouille.

Un conseil de prudence : ne stockez pas la bouteille de gaz à l’intérieur, même dans le garage ou dans un hangar de stockage. Une petite fuite de gaz peut provoquer une explosion si la cuve est stockée dans un espace clos. Débranchez la cuve et rangez-la à l’extérieur, en position verticale, loin des bouches d’aération du sèche-linge et du four et des aires de jeu des enfants.

Ranger votre barbecue au gaz à l’extérieur

Simple : il suffit de garder la bouteille de gaz branchée (mais fermée) et de mettre une housse de protection sur tout le barbecue. Et ce, après avoir nettoyé votre appareil de fond en comble, évidemment.

Une dernière astuce lors du rangement à l’intérieur ou à l’extérieur : enveloppez le brûleur dans un sac en plastique pour empêcher les araignées et les insectes de nicher dans les tuyaux de gaz pendant l’hiver. Un problème courant avec comme conséquence des démarrages difficiles, des flammes irrégulières ou même un feu d’alarme lors du prochain allumage de votre barbecue.

Envie d’apprendre comment maîtriser les cuissons des différents aliments typiques de l’automne ? Suivez notre formation de 4 heures. Plutôt envie d’un brunch avec quelques amis ou en famille où vous ne devez rien faire ? Appelez notre Grill Master pour préparer vos mets favoris à votre domicile.